January 17, 2020

Selon une enquête réalisée par OpinionWay pour Optimind Winter, les réseaux ne sont pas une priorité pour la majorité des complémentaires santé.

 

Le sondage, réalisé du 26 septembre au 17 octobre, montre que 79% des Ocam interrogés ne sont pas aujourd’hui membres d’un réseau de soins. En effet, «peu de petits organismes sont membres d’un réseau du fait notamment de l’interdiction pour les mutuelles de différencier leurs remboursements selon l’appartenance ou non à un réseau», analyse Optimind Winter.

Par ailleurs, 65% des organismes de complémentaire non membres d’un réseau ne prévoient pas d’y adhérer prochainement. Un quart d’entre eux ont l’intention de le faire dans les deux ans à venir. 8 % d’entre eux pensent franchir le pas d’ici à quatre ans.

Pour plus de 40% des Ocam ayant adhéré à un réseau, la principale motivation a été de «limiter la dérive des prestations.» 23% l’ont fait pour «proposer de nouveaux services», 18% pour «améliorer la qualité des prestations», 12% pour «améliorer la prise en charge» et seulement 6% pour «contrôler les devis des prestataires.» 36% d’entre eux ont, dans les faits, constaté une baisse de la dérive des prestations. La baisse constatée par les organismes a été dans 40% des cas supérieure à 10%.