July 27, 2021

 

Auditionné le 21 janvier par la commission des finances de l’Assemblée nationale, Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget, a annoncé que l’assurance maladie avait en 2013 dépensé moins que prévu dans le budget, pour un montant qu’il a estimé “supérieur” à 1 milliard d’euros.

 

«L’objectif national de dépenses de l’assurance maladie sera non seulement respecté, mais nous savons déjà que nous enregistrerons une sous-exécution supérieure à 1 milliard d’euros, c’est-à-dire supérieure à la sous-exécution constatée l’an dernier», a déclaré le ministre lors de son audition.

La progression des dépenses de santé avait été fixée à +2,7% en 2013, soit au total 175,4 milliards d’euros. Toutefois, la commission des comptes de la Sécurité sociale avait estimé que cet objectif serait «sous-exécuté», avançant un écart de 500 millions d’euros, en raison de dépenses d’indemnités journalières, de transports et de masso-kinésithérapie «inférieures aux prévisions initiales.»

Pour 2014, bien que les dépenses augmentent naturellement en raison du vieillissement de la population et des nouvelles pathologie, celles-ci ne devraient pas progresser de plus de 2,4 %, «le niveau le plus bas dans un budget depuis 1998.» Elles devraient alors atteindre 179,2 milliards d’euros.

Rappelons que déjà en 2012, l’assurance maladie avait dépensé 1 milliard de moins que prévu dans le budget de la Sécurité sociale.