July 27, 2021

 

Il y a un an, le 21 Janvier 2013, le gouvernement annonçait via le Plan Pauvreté « la prise en charge d’un équipement stéréophonique complet ».

 

En Avril 2013, une proposition de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) soutenait et complétait cette annonce. «A l’heure où le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement est au cœur de l’actualité, et à l’occasion du bilan du plan Pauvreté, un an après son adoption, le CNA et l’UNSAF réitèrent leur soutien à cette mesure clé favorisant l’accès à une audioprothèse de qualité pour tous», rappellent les deux organisations dans un communiqué.

 

Elles proposent aussi que les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) puissent prétendre à un tarif opposable de 850€ par appareil, et annoncent qu’elles feront des propositions pour les prix planchers et plafonds des contrats responsables.