August 9, 2022

 

C’est parti ! L’unité mobile d’Agir pour l’Audition démarre son tour Audition Tour en trois étapes : Vincennes, du 8 au 11 octobre, sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville ; Espelette (64), petit village de 2 000 habitants, du 15 au 20 octobre sur la Mercatu Plaza ; et enfin Clermont-Ferrand, du 23 au 25 octobre, sur la place de Jaude. 

 
A noter qu’Espelette, sera le 1er village de France où tous les habitants sont invités par un courrier du Maire, Jean-Marie Iputcha, à évaluer leur audition, après avoir rempli un questionnaire anonyme reçu à leur domicile.

 
L’unité mobile d’Agir Pour l’Audition, est un camion « tranformer » d’une surface de 100 m2 une fois déployé, qui offre plusieurs zones : un espace d’accueil et d’information, un espace Test (Hein Test) à visée de repérage et d’évaluation de l’audition dans le bruit, un espace Conseil pour des échange avec un professionnel de santé, et enfin un espace Animation qui réunira jeunes et seniors autour de «quizz» et de «battles musicales» pour élire la plus «fine oreille.»

 
A noter que deux campagnes seront menées pendant cet Audition Tour 2014 : «7ans de liberté» pour les seniors, car d’après des études, notamment celle du Pr R.Lin (Centre Johns Hopkins Center on Aging and Health de Baltimore, USA), il a été démontré que les capacités cognitives sont davantage endommagées chez les seniors présentant une perte auditive de 25dB et qui équivaut  à une perte de connaissance cognitive d’une durée de 7 ans. Et «Protège ta musique» pour les jeunes, qui les sensibilise sur la protection de leur audition si ils souhaitent écouter de la musique toute leur vie.

 
Photo. De gauche à droite : Jean-François Dartigues, Jean-Marie Iputcha, Geneviève Montguillot, Pierre Anhoury et Bruno Frachet, lors de la présentation le 17 septembre de l’Audition Tour.
Informations complètes à lire dans le prochain numéro de l’Ouïe Magazine. Avec notamment, les interventions de Bruno Frachet, président d’Agir Pour l’Audition ; du professeur Jean-François Dartigues, directeur de l’équipe « Epidémiologie et neuropsychologie du vieillissement cérébral » (Inserm U897 Bordeaux) ; du docteur Pierre Anhoury, médecin de santé publique, directeur général de l’association Agir Pour l’Audition ; de Geneviève Montguillot, orthophoniste, responsable des services à la personne au sein de l’association et d’Olivier Brault, directeur de la fondation Bettencourt Schueller, qui soutient Agir Pour l’Audition, elle-même en devenir de fondation.