July 3, 2020

Dans un communiqué, le Syndicat national des médecins spécialisés en ORL et chirurgie faciale (SNORL) appelle l’ensemble des ORL à fermer leur cabinet le mardi 30 septembre dans le cadre de la journée d’action nationale «sans professionnels libéraux».

 
En substance, le SNORL “refuse la braderie à la découpe des professions libérales conséquence d’une loi de ‘déréglementation des professions libérales’ reposant sur un dogmatisme idéologique sans justification face aux enjeux économiques dramatiques auxquels notre pays devrait s’attacher à faire face.»

 

 
Le SNORL rappelle que les professions libérales portent, dans leurs gènes, des valeurs éthiques dont leurs Ordres sont les garants. Elles n’ont pas besoin d’une stigmatisation dévalorisante alors même que des exemples délétères existent au sein même des élites gouvernementales. » Et ne peut accepter “que la loi ’croissance et pouvoir d’achat’ de MM. Montebourg et Macron impacte directement l’ensemble des professions médicales au travers de l’ouverture du capital des SEL aux investisseurs non professionnels aboutissant au salariat des médecins et des chirurgiens en leur confisquant leurs outils de travail, aussi bien cabinet que clinique, pour faire vivre les fonds de pensions d’autres pays.»

 

 
«Le SNORL mobilise l’ensemble des ORL pour participer massivement à la journée d’action ‘ journée sans professionnels libéraux’ du 30 septembre 2014, par des actions identifiables : fermetures de cabinets médicaux, participation aux manifestations locales, absence de télétransmission de feuilles de soins.».

 

 
Lire le communiqué du SNORL