October 29, 2020

Une enquête publiée par l’UFC-Que Choisir établit le palmarès des organismes complémentaires qui génèrent le plus de satisfaction auprès de leurs clients (pour les contrats individuels). De manière générale, celle-ci montre que « les assurés se déclarent globalement satisfaits de leur assurance santé. » Mais, sans surprise, seuls 2 des 9 Ocam du palmarès proposent, selon l’évaluation des adhérents, des remboursements jugés corrects sur l’audioprothèse et l’orthopédie.

 

Le classement a été établi par l’UFC-Que Choisir à partir de 3 905 questionnaires de satisfaction. Il montre que 90,2 % des sondés sont satisfaits de leur complémentaire santé prise à titre individuel. «Mais ce regard positif se trouble dès que l’on évoque les remboursements des frais d’optique, d’audioprothèses et dentaires, traditionnellement le point faible des complémentaires santé… et de l’assurance maladie qui, à la base, les prend déjà très mal en charge.

 

 

Certes, certains assureurs essaient de se démarquer de leurs concurrents en mettant en avant une meilleure couverture de ces dépenses. Mais, d’après notre enquête, les assurés peinent à en être convaincus», souligne l’UFC-Que Choisir.

 
Ainsi, sur le poste audioprothèse et orthopédie, seules Humanis et la MNH obtiennent «1 étoile», soit une évaluation «moyenne.» Tous les autres organismes sont ici jugés «médiocres» ou «mauvais», y compris ceux qui proposent l’accès à un réseau d’audioprothésistes partenaires. Notons que le jugement est pire sur l’optique, où aucun Ocam n’atteint le niveau «correct» : 7 sont jugés «mauvais» et 2 sont évalués «médiocres.»

 
Cependant, contre toute attente, le niveau de satisfaction en matière de cotisations est moins faible que prévu. «Le bilan se révèle plus nuancé. Ainsi, les adhérents d’Unéo, de la MGEN et de Pro BTP n’ont pas grand-chose à redire sur les cotisations qu’ils versent (“2 étoiles”). Ce n’est pas le cas pour Malakoff-Médéric (“1 carré”) », note l’UFC, en relevant également que l’institut de prévoyance pècherait en matière d’accueil et de transparence : «il semble bien difficile de joindre un conseiller clientèle chez Malakoff-Médéric lorsque l’on cherche, par exemple, à obtenir des éclaircissements sur un remboursement, une prise en charge…»