August 20, 2022

 

Dans son rapport sur l’impact territorial d’une réforme des professions réglementées, commandé par le ministère de l’Économie et remis hier 3 novembre à Bercy, le député PS Richard Ferrand plaide «pour une plus grande transparence des prix relatifs à la vente de produit ou de prestation d’appareillage auditifs ou d’optique-lunetterie.»

 

La mission de Richard Ferrand propose de rendre obligatoire la remise d’un devis détaillé pour la vente de produit ou de prestation d’appareillage auditif ou d’optique-lunetterie.

 

 

« Il s’agirait de faire apparaître sur ces devis le prix de vente et les modalités de prise en charge par les organismes de sécurité sociale et des complémentaires de santé de ces produits et prestations. Il devrait également assurer l’identification et la traçabilité des dispositifs médicaux fournis », suggère le rapport, parmi les 28 propositions listées.