August 19, 2022

 

Chaque année le 3 mars se tient l’«International Ear Care Day», une initiative promue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette dernière invite à cette occasion les acteurs de la santé à mettre en place des événements de sensibilisation et de dépistage des troubles auditifs. Cette année encore, à cette occasion, le Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) est en première ligne pour relayer cet évènement en France.

 
L’appel de l’OMS a été entendu par l’EFHOH (European Federation of Hard of Hearing People), une association européenne de personnes malentendantes, l’AEA (Association Européenne des Audioprothésistes), et l’EHIMA (European Hearing Instrument Manufacturers Association) qui fédère des fabricants d’appareils auditifs. Ensemble, ils ont lancé une opération de repérage des difficultés auditives partout en Europe.

 

En France, l’Unsaf, représentant pour la France de l’AEA, sera en première ligne pour relayer cet événement. Le 3 mars, les audioprothésistes pratiqueront des repérages des troubles auditifs et diffuseront des informations de prévention. . Luis Godinho, président du Syndicat National des Audioprothésistes – UNSAF, se réjouit de ce dispositif : «L’IGAS estime que 2,5 à 3 millions de personnes auraient besoin d’être équipées dans notre seul pays. Les audioprothésistes sont des professionnels de santé de proximité ; ils sont habitués à faire un travail de pédagogie, à parler prévention. Plus les troubles auditifs sont détectés tôt, plus les professionnels de santé ont de solutions à proposer, et plus les résultats sont bénéfiques pour les personnes prises en charge. Cette initiative est donc une bonne nouvelle pour nos concitoyens insuffisamment sensibilisés à la santé de leurs oreilles.»

Télécharger l’affiche de cette opération