August 12, 2022

 

Pour la JNA, ‘la santé auditive est un levier de performance dans l’entreprise’ et rappelle qu’elle intervient auprès des salariés en plus de 150 journées sont ainsi organisées chaque année. Elles s’adressent spécifiquement aux seniors à partir de 50 ans car, le plus souvent, c’est un trouble dont on ne commence à se préoccuper qu’à partir de 60 ans et à prendre au sérieux à partir de 70 ans, âge moyen du premier appareillage en France. Alors qu’il agit insidieusement bien avant.

 

 

 
La JNA indique que selon le pôle ‘Surdité et souffrances psychiques de l’hôpital Sainte-Anne’, 10% des seniors actifs au travail seraient en souffrance à cause de problèmes d’audition. La JNA constate également que très peu de salariés ont réalisé un contrôle de leur audition au cours de leur vie, la santé auditive étant négligée lors des bilans de santé. Contrairement aux pays voisins, les médecins français ne pensent pas à adresser leurs patients à des ORL. Du côté du collaborateur, la crainte d’une dévalorisation professionnelle, d’un ‘aveu de faiblesse’ le pousse à dissimuler sa gêne. C’est pourquoi, un bilan régulier des capacités auditives est préconisé tous les 3 à 5 ans à partir de 50 ans.
Le site de la JNA