August 13, 2022

 

Selon nos informations, le député Daniel Fasquelle (en photo), vice-président de la Commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale, déposera prochainement une proposition de loi visant à supprimer les réseaux de soins.

 

Pour argumenter sur le bien-fondé de cette PPL, il s’appuiera notamment sur un rapport de Frédéric Bizard, enseignant à Sciences-Po, intitulé « Réseaux de soins conventionnés, pourquoi il faut les supprimer. »

 

 

Interviewé par L’Ouïe Magazine (numéro 52) à l’occasion de la sortie de son livre « Complémentaires santé : le SCANDALE », Frédéric Bizard assurait déjà en octobre 2013 que la légitimité des réseaux est « très contestable. » « Dans l’audition, les complémentaires santé sont certes des financeurs primordiaux, mais les réseaux sont peu efficaces et génèrent des coûts d’intermédiation. Ils posent en outre le problème majeur de la liberté de choix, qui ne peut qu’être entravée. La restreindre devrait impliquer de vrais bénéfices pour le système, ce qui n’est pas le cas avec les réseaux. Pour réguler les dépenses, il serait bien plus préférable de mettre en place un système concurrentiel et transparent », nous avait-il expliqué.