December 9, 2019

Les résultats publiés le 9 juillet dans BMC Geriatrics concluent que l’assistant d’écoute TEO First de Tinteo améliore la qualité de vie des patients, mais que son utilisation ne doit pas remplacer l’expertise d’un ORL ou d’un audioprothésiste.

 

Avec le CIU Santé (Centre d’innovation et d’usages en santé), le CHU de Nice a mené une étude clinique auprès de 31 personnes (âge moyen de 69 ans) pour évaluer l’efficacité et l’acceptabilité de l’assistant d’écoute Teo First auprès de patients souffrant de presbyacousie légère à moyenne et n’ayant pas utilisé de prothèses auditives auparavant. Celle-ci s’est déroulée entre le 15 juillet 2013 et le 18 septembre 2014.

 

Les résultats publiés par l’équipe de médecins chercheurs (dont le Dr Nicolas Guevara) dans BMC Geriatrics montrent que les utilisateurs comprennent 47% de mots en plus dans le calme et 50% de mots en plus dans un environnement bruyant normalisé. Après un mois d’utilisation, les patients reportent par ailleurs moins d’anxiété et de sentiments négatifs liés à leur perte auditive (test normalisé GHABP). L’étude souligne cependant que, en dépit d’une amélioration significative des paramètres audiométriques, son acceptabilité post-utilisation est faible. « Cela peut être dû à la très bonne impression et la grande espérance initiale dans les performances du TEO First. En effet, même si ce dispositif a prouvé son efficacité, il ne peut pas remplacer les prothèses classiques qui effectuent beaucoup mieux. Cet écart entre les attentes initiales et la performance réelle peut expliquer en partie la faible acceptabilité finale », commentent les chercheurs. Ils précisent en outre que, compte tenu de la courte durée de l’étude et du faible nombre de participants, d’autres études sont nécessaires pour confirmer les résultats et évaluer l’impact à long terme du dispositif.

 

L’étude suggère que, compte tenu de ces résultats, « ce dispositif à faible coût (229€ pour les deux oreilles, ndlr) pourrait faciliter la première étape vers la réhabilitation auditive », de par son prix mais aussi en améliorant l’information sur la déficience auditive. Au final, les chercheurs concluent que le TEO First est une aide technique d’entrée dans la réhabilitation auditive efficace pour les personnes souffrant d’une perte auditive légère à moyenne, mais que « son utilisation ne devrait pas remplacer l’expertise d’un professionnel ORL dans le diagnostic ou celle d’un audiologiste dans la réhabilitation auditive ».

 

Anne Touchain, responsable développement de Tinteo déclare que « cette étude est la reconnaissance du travail effectué par l’équipe pour développer des produits accessibles pour mieux entendre », en soulignant que, si la CPAM ne rembourse pas encore les assistants d’écoute, certaines mutuelles et assurances santé ont prévu un remboursement dans le cadre du hors forfait (par exemple AG2R et la MAAF).

 

Pour accéder à l’étude complète, cliquez ici.