December 9, 2019

Avec 3076 praticiens recensés au 1er janvier 2016, la spécialité enregistre 22 nouveaux venus selon la dernière livraison de la Drees.

 

+0,7%. C’est la hausse du nombre d’ORL à l’entame de l’année 2016 d’après les données communiquées par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Cette progression modeste s’inscrit dans la tendance de ces 5 dernières années, à l’exception de l’an dernier qui avait marqué un recul de 17 professionnels. La densité reste toutefois stable avec 4,7 praticiens pour 100 000 habitants en France métropolitaine (soit autant qu’en 2013) et 3,2 pour l’Outre-mer (+0,1 point par rapport à 2013).

 

Les trois-quarts des médecins ORL en activité sont des hommes (75,9%), mais les femmes sont presque aussi nombreuses qu’eux dans la catégorie des 35-39 ans et les dépassent en nombre dans celle des 30-34 ans (avec respectivement 145 et 121 professionnels). Enfin, l’âge moyen du praticien s’élève à 53,2 ans, contre 52,8 ans en 2013 et 51,3 ans pour l’ensemble des spécialistes en 2016 : l’oto-rhino-laryngologie est la 7e spécialité la plus avancée en âge sur les 40 répertoriées par la Drees.