December 8, 2019

Le label métier lancé par le fabricant cet automne suscite l’intérêt des audioprothésistes indépendants, qui souhaitent mettre en avant leurs pratiques professionnelles auprès du grand public.

 

« 46 audioprothésistes représentant près de 150 points de vente au niveau national ont déjà adhéré, c’est une agréable surprise », déclare Éric van Belleghem, directeur marketing de Starkey France. Annoncé au dernier Congrès des audioprothésistes, lancé à la rentrée avec l’appui d’une campagne en presse magazine, ce statut repose sur une charte centrée sur les savoir-faire et l’implication personnelle des indépendants. Les « Maîtres Audio » s’engagent notamment sur la qualité de leur écoute, la transparence des conseils dispensés, le soutien dans les démarches administratives, afin de permettre la meilleure adaptation de l’appareillage. « Starkey, fidèle à sa philosophie et ses valeurs, préfère à l’intégration d’un réseau de distribution, la création d’une communauté métier, affirme Thierry Daudignon, directeur général de Starkey France. Ce programme va nous permettre de réunir, autour de la même vision de la profession, des professionnels indépendants, même s’ils adhèrent à une enseigne, et d’affirmer notre soutien car nous considérons que leur métier mérite d’être connu et d’avoir un avenir radieux»

Objectif 400 points de vente labellisés

Une campagne TV nationale sera initiée en 2017 pour faire connaître au plus grand nombre le label. « Pour qu’il soit bien visible, en proximité avec tous les clients, nous visons 350 à 400 adhérents, explique Éric van Belleghem. Notre label est une réponse aux inquiétudes des audioprothésistes indépendants, traditionnellement peu habitués aux procédés concurrentiels actuels, que ce soit l’arrivée d’acteurs nouveaux, venus de l’optique, les stratégies de rachat agressives de certains groupes ou l’apparition du discount. »