August 12, 2022

 

Le syndicat des enseignes a tenu son conseil d’administration. Le président co-fondateur de Conversons a été renouvelé à la tête du Synéa. Richard Darmon, président d’Amplifon, demeure vice-président et Patrick Tonnard, directeur des partenariats chez Audika, est nommé à ce même poste.

 

Le conseil d’administration a souhaité mettre l’accent sur la prévention. « Trop de gens ignorent qu’il y a un lien réel entre troubles auditifs et déclin cognitif, a indiqué Guillaume Flahault. C’est pourquoi les entreprises de l’audition et les audioprothésistes se mobilisent concrètement en faveur de la prévention des troubles auditifs et d’une meilleure prise en charge par l’assurance maladie.» Répondant aux questions de L’Ouïe Magazine, le président du Synéa a apporté les précisions suivantes sur l’engagement des enseignes sur le terrain : « Nous nous faisons, pour la troisième année consécutive, le relais de la Semaine du son (qui s’étend plutôt sur 3 semaines) et nous allons réitérer notre opération autour de la fête de la musique : nous ouvrons nos centres pour des dépistages auditifs gratuits et nous voulons porter le message de la santé auditive auprès des plus jeunes. Lorsque nous prenons la décision de mener une opération, nous avons autour de la table une dizaine de dirigeants, capables de la décliner tout de suite dans la moitié des centres auditifs de France : c’est notre marque de fabrique ! »

Une répétition générale ?

Guillaume Flahault estime que les actions conduites actuellement par le syndicat préfigurent ce qu’elles pourraient être si le Ministère de la santé impulsait une grande campagne nationale sur la santé auditive. « Nous l’appelons de nos vœux depuis longtemps et nous avons bon espoir que cela finisse par aboutir bientôt. L’information auprès du grand public est d’ailleurs l’une des principales recommandations de l’avis de l’Autorité de la concurrence. »