December 12, 2019

Le ministère de la Santé désormais en place doit mettre en œuvre une promesse phare du nouveau chef de l’Etat : le remboursement intégral de l’optique, de l’audition et des soins dentaires. Dans ce contexte, la plateforme Carte Blanche annonce « poursuivre ses efforts pour tendre vers un reste à charge le plus faible possible pour ses bénéficiaires ».

« Fort du succès de l’offre Carte Blanche-Prysme, Carte Blanche Partenaires poursuit la démarche pour tendre vers une offre élargie d’équipements et de soins de qualité à moindre coût pour les patients. Pour parvenir à un ‘reste à charge zéro’, c’est toute la chaîne de soins qui doit être revue, du développement de la prévention à la sélection de partenaires engagés pour éviter le renoncement aux soins », explique la plateforme dans un communiqué. Pour atteindre cet objectif, Carte Blanche préconise la mise en œuvre d’un parcours de santé intelligent, qui reposerait notamment « sur des actions d’information, de prévention et de dépistage précoce, par le biais du digital, et dans la rationalisation des remboursements de soins ». Se qualifiant de « précurseur » sur ce point, la plateforme annonce qu’elle « s’engage à collaborer largement avec l’ensemble des parties prenantes concernées, notamment les acteurs de la complémentaire santé et les professionnels de santé ».