August 16, 2022

 

Au Congrès de l’Ifos, qui se clôture ce 28 juin à Paris, le fabricant autrichien présente Adhear, son nouveau système à conduction osseuse non chirurgical.

Adhear est indiqué dans le traitement de la surdité de transmission et de la surdité neurosensorielle unilatérale, chez des patients qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas subir une opération pour la pose d’un implant. Ce nouveau dispositif se pose en alternative aux solutions utilisées jusqu’ici dans ces cas (bandeau souple, bandeau rigide, lunettes à conduction osseuse… ), qui utilisent la pression et sont souvent à la fois inconfortables et inesthétiques.

 

Adhear se distingue par un adaptateur adhésif placé derrière l’oreille. Un audio processeur, qui convertit les ondes sonores en vibrations, vient s’y clipser. L’adaptateur, waterproof, se change tous les 3 à 7 jours et n’exerce aucune pression sur la peau. L’audio processeur est alimenté par une pile 13, qui lui donne une autonomie allant jusqu’à 2 semaines. Il pèse moins de 15 grammes. Sa hauteur est inférieure à 15 mm et sa largeur n’excède pas 35 mm. Sa petite taille autorise son utilisation chez les enfants.

 

En France, Adhear, en cours d’inscription sur la LPP, devrait être disponible en octobre prochain. Ce dispositif sera distribué sur prescription par les audioprothésistes.