August 20, 2022

 

L’Unsaf vient de lever le voile sur les détails concernant les matinées du Congrès des audioprothésistes, qui s’ouvrira dans une semaine à Paris.

 

Vendredi 23 mars, à 10h45, la première enquête sociologique consacrée aux relations entre malentendants et audioprothésistes sera présentée. Intitulée « Sociotechnique de la presbyacousie – Enquête ethnographique auprès d’audioprothésistes et de personnes appareillées », elle a été menée par les sociologues Pierre-André Juven, post-doctorant Cermes3/Inserm et Frédéric Pierru, chargé de recherche Ceraps/CNRS.

A 11h30, la traditionnelle table ronde du Congrès sera consacrée au « big bang du reste à charge zéro ». En présence de : Thierry Beaudet, président de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF), Jean-Paul Lacam, délégué général du Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP), Arnaud Chneiweiss, délégué général de la Fédération Française de l’assurance (FFA), Dr Jean-Michel Klein, président du Conseil national professionnel d’ORL (CNPORL) et Luis Godinho, président du Syndicat national des audioprothésistes.

L’Unsaf précise sur ce thème : « le Président de la République a fait du reste à charge zéro en audioprothèse une promesse phare pour réduire les inégalités d’accès aux appareils auditifs avant la fin de son quinquennat. Le chantier a été lancé mi-janvier avec pour objectif d’aboutir à un accord en juin. À mi-parcours de la concertation, cette table ronde propose d’ouvrir la discussion sur les solutions proposées par les différents acteurs et sur les outils opérationnels à mettre en œuvre pour concrétiser la promesse du chef de l’État. Cette solvabilisation va-t-elle entraîner une révolution copernicienne de l’audioprothèse et de la filière des soins auditifs ? »

Samedi 24 mars, à 9h, la directrice de la Sécurité sociale, Mathide Lignot-Leloup visitera l’exposition. Elle prendre ensuite la parole, à 9h30, avec Luis Godinho.