August 17, 2018

Selon un communiqué publié le 16 mai par le fonds d’investissement EQT, le futur groupe réalisera un CA de 1,6 milliard d’euros et comptera plus de 10 000 employés.

 

Le fonds EQT, propriétaire de Sivantos depuis 2015, et les familles Tøpholm et Westermann, propriétaires de Widex, annoncent leur intention de fusionner les deux entreprises pour créer un leader de l’aide auditive, qui se classera dans le trio mondial de tête, aux côtés de Sonova et de William Demant. Le montant de la transaction dépassera les 7 milliards d’euros.

 

Cette opération vise à doper la croissance et à améliorer l’efficience, notamment pour investir davantage dans la R&D, qui mobilisera au total 800 personnes sur les sites de Singapour, d’Erlangen (Allemagne) et Lynge (Danemark), avec un budget annuel de plus de 100 millions d’euros. Cela permettra d’accélérer le lancement de produits inédits qui, entre autres, répondront à de nouveaux besoins. « Sivantos et Widex ont l’ambition commune de changer le paradigme de l’industrie par la numérisation, la personnalisation et des services de nouvelle génération pour transformer l’expérience de l’utilisateur final et élargir l’accès à l’audition », commentent les deux sociétés, qui mettent en avant leurs valeurs communes axées sur l’amélioration de la qualité de vie des malentendants.

 

La future entité disposera d’une plateforme de distribution multicanale qui couvrira 125 marchés. Sivantos et Widex souhaitent développer une offre et des points de contact complémentaires pour équiper davantage de personnes, en soulignant que seuls 10 % des 700 millions de déficients auditifs dans le monde sont équipés.

 

A l’issue de la fusion, qui doit encore être validée par les autorités de la concurrence des pays concernés, le nouveau groupe sera codétenu par le fonds EQT et par les familles Tøpholm et Westermann. Ces dernières seront les principaux actionnaires individuels, « ce qui reflète leur engagement à long terme ». Le siège sera situé à Lynge (Danemark) et à Singapour. Les deux sociétés seront représentées de manière équilibrée aux seins du conseil d’administration et de la direction.

 

Jusqu’à la finalisation de l’opération, la fusion n’aura aucun effet sur les collaborateurs, les clients ou les fournisseurs.