November 17, 2018

30 audioprothésistes, représentant l’intégralité du réseau, se sont réunis en séminaire à Lyon les 5 et 6 octobre pour envisager les enjeux de demain au travers de 4 séances thématiques.

 

Les audios-chefs d’entreprise de l’enseigne ont en moyenne entre 30 et 35 ans et souhaitent intégrer dans leur pratique les dernières innovations en termes d’équipements et de protocoles de prise en charge. Les 4 ateliers ont donc traité de sujets très actuels : l’intégration du réglage à distance dans le suivi ; l’actualité législative et le RAC 0, abordés par Christophe Aubert, directeur de la marque Oticon ; l’efficacité et les limites de la directionnablité évaluées à l’aide d’un Kemar dans les environnements bruyants, par Mikaël Ménard, docteur en acoustique chez Signia ; la pratique de l’audiométrie aux inserts et du RECD avec Emelyne Reyeros, audioprothésiste formatrice chez Otometrics. Au cours de ce séminaire, les participants ont également pu travailler leur technique de mesure in vivo, une approche prônée dans le protocole d’appareillage de la licence de marque.  « Le positionnement premium de notre enseigne indépendante, favorise les échanges de bonnes pratiques, l’anticipation des enjeux de demain et la formation, s’est réjoui Laurent Buri, président de Sonance Audition. Les membres du réseau ont pu ainsi bénéficier de quatre formations leur permettant de dessiner le futur avec un bel optimisme et un grand professionnalisme. »