October 13, 2019

L’Unsaf a donné les derniers détails concernant la matinée politique et réglementaire du congrès, qui se déroulera le 22 mars, sous le titre « 100 % santé, c’est parti ! ».

Dans le cadre du 41e congrès des audioprothésistes, les 22 et 23 mars, l’Unsaf propose une matinée de débats et conférences, avec des invités de haut rang.

9h30 – Présentation : « Réforme 100% santé : 1 an après »
Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale

10h – Présentation : « Réforme 100% santé : le point de vue de l’assurance maladie »
Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et l’organisation des soins de la caisse nationale de l’assurance maladie

10h30 – Débat : « Réforme 100% santé, c’est parti ! »

L’entrée en application du 100 % santé en audioprothèse, promesse phare du chef de l’Etat, a débuté au 1er janvier 2019. Quelques mois après, où en est-on ? Quel bilan les acteurs de la filière en
font-ils ? Le 100 % santé a-t-il une lisibilité suffisante pour les patients ? En pratique, comment s’applique le protocole d’accord signé en juin 2018 entre la profession et la direction de la Sécurité sociale. Quelles en sont les prochaines étapes ?

Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale
Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et l’organisation des soins de la Cnam
Thierry Daudignon, président du pôle audiologie du Snitem
Eric Bizaguet, président d’honneur du Collège national d’audioprothèse
Guillaume Flahault, président du Synéa
Luis Godinho, président de l’Unsaf

11h – Présentation de l’étude européenne inédite : « Déficit auditif – Données et coûts »
Kim Ruberg, secrétaire général de Hear-it AISBL

Le rapport « Déficit auditif – Données et coûts » apporte un éclairage sur les conséquences et les coûts du déficit auditif dans l’ensemble de l’Union européenne. Il a été réalisé pour Hear-it AISBL par le Professeur émérite Bridget Shield (Brunel University, Londres) avec l’aide du Professeur Mark Atherton (Brunel University, Londres).

11h45 – Présentation : « Nouvelle loi anti-cadeaux : quelles conséquences pour les
audioprothésistes ? »
Christel Cheminais, directrice Affaires juridiques et questions éthiques du Snitem