July 3, 2020

Centrés sur l’expérimentation et les actions innovantes, les projets proposés, jusqu’au 17 février, devront lutter contre la désinsertion professionnelle et favoriser l’emploi des salariés en situation de handicap. 6 millions d’euros seront répartis entre les lauréats.

Outre leur caractère innovant, les actions proposées devront répondre à 6 critères : être en lien avec les entreprises, associer effectivement les parties prenantes, s’appuyer sur des partenariats, acteurs, écosystèmes existants, prendre en compte les sujets ou publics insuffisamment traités dans les problématiques d’emploi (seniors, femmes, TPE/PME, etc.), viser un impact de masse et donner toute sa place à l’évaluation. Les candidatures sont à déposer sur la plateforme dédiée jusqu’au 17 février à minuit (l’annonce des présélections aura lieu le 9 mars, les dossiers complets ne seront demandés qu’à ce stade).

 

Le dernier baromètre commandé par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) à l’Ifop donne une idée de la façon dont l’emploi des salariés présentant un handicap auditif est perçu en entreprise :

 

Un appel à projets de l’Agefiph pour le maintien dans l’emploi

L’Agefiph lance aussi un appel à projets de recherche

Par ailleurs un appel à projets de recherche appliquée copiloté par la Fondation internationale pour la recherche appliquée sur le handicap (Firah) et l’Agefiph est également lancé sur ce même thème de la sécurisation des parcours professionnels. Il sera publié chaque année de 2020 à 2022, avec une dotation annuelle de 200 000 €.