March 30, 2020

Le Syndicat des audioprothésistes a appelé ce matin tous les professionnels du secteur de l’audition à faire dons aux médecins, infirmiers et hôpitaux, des masques chirurgicaux ou FFP2 dont ils pourraient disposer.

Notre pays connaît actuellement une pénurie de masques, si bien que les officines ne doivent les délivrer que suivant un ordre de priorité contraignant. Prenant acte de cette situation préoccupante, notamment pour les soignants de première ligne, le Syndicat national des audioprothésistes fait appel à la solidarité. « Au vu de leur patientèle majoritairement âgée et fragile, les centres du secteur de l’audioprothèse sont à ce jour fermés dans leur quasi-totalité, fournissant seulement un service minimum pour les urgences », constate-t-il, insistant sur le fait que « les soignants au contact des malades risquent aujourd’hui leur santé, celle de leurs patients et de leurs familles par manque de masques ». Faisant référence à l’esprit de responsabilité, l’organisation invite les audios et plus généralement toutes les entreprises du secteur « qui auraient en leur possession des masques chirurgicaux ou FFP2 (y compris périmés) à en faire don aux médecins, infirmiers et hôpitaux (ou à l’ARS de leur région pour des quantités importantes) ». Certaines agences régionales de santé ont en effet lancé des appels aux dons ces derniers jours. L’Unsaf estime donc que notre secteur doit « continuer de participer à l’effort collectif national indispensable face à l’épidémie historique que nous traversons ».