July 9, 2020

Christophe Aubert, directeur Oticon France, a indiqué les grandes lignes des services mis en place pour accompagner la reprise des audioprothésistes.

En activité partielle durant le confinement, le fabricant a maintenu un service minimum : « 100 % des urgences SAV et des commandes reçues ont été traitées », indique Christophe Aubert, directeur Oticon France, ajoutant que des solutions pratiques ont été trouvées aux problèmes logistiques (livraisons chez le patient, à la pharmacie du quartier, etc.). Oticon a également proposé de nombreuses formations en ligne.

Encourager la reprise du trafic

Pour aider les audioprothésistes à « renouer avec une activité florissante », tous les services du fabricant seront de nouveau joignables, aux horaires habituels, par téléphone et mail le 11 mai. Les déplacements devant encore être limités, les responsables régionaux et animateurs réseaux proposeront en priorité des rendez-vous en visio ou par téléphone. Malgré la reprise des transporteurs, Oticon recommande également de prévoir des délais de livraison un peu plus longs que la normale. Concernant les matériels de protection nécessaires au respect des mesures de prévention sanitaire, le fabricant renvoie vers des sociétés partenaires (Sanibel et Newson pour les protections individuelles, Vacour pour les protections plexi). « Oticon a fait le choix de se concentrer sur le développement d’outils encourageant la reprise du trafic vers le centre auditif », annonce Christophe Aubert. Un kit de communication comprenant notamment des modèles de lettres personnalisables à destination des patients et prescripteurs, est disponible.