December 2, 2020

Le baromètre du moral des seniors durant le confinement, mis en place par Silver Valley en partenariat avec HappyVisio, AG2R La Mondiale, la Cnav Ile-de-France et le magazine Pleine Vie, indique qu’une partie des plus de 60 ans va hésiter à ressortir, dans un premier temps.

Silver Valley, cluster qui fédère les acteurs de la silver économie, a créé mis avril avec ses partenaires, un « Baromètre moral des seniors en période de confinement ». Des personnes âgées de 60 ans et plus ont renseigné un questionnaire, en 4 vagues successives, entre le 13 avril et le 7 mai*. Sur toute la période, les répondants ont affiché un moral globalement bon et assez stable ; les désagréments associés au confinement comme la difficulté à s’approvisionner ou à occuper ses journées, ne concernent que de tout petits pourcentages, le point noir étant très majoritairement « ne pas voir ses proches ».

 

Une peur de la contamination plutôt en hausse

 

La peur d’être contaminé a été exprimée systématiquement par plus du tiers des participants, la proportion dépassant les 35 % la semaine dernière, alors que le déconfinement approchait. En corollaire, une majorité annonce qu’elle recommencera à sortir à partir du 11 mai (respectivement 53,4 et 55,6 % des sondés dans les 15 derniers jours), mais en continuant à « faire attention ».  Et une proportion stable sur les deux dernières vagues du sondage affirme qu’elle va attendre encore avant de se déconfiner : cela concerne quasiment 1 répondant sur 5. « Il y a un senior sur deux qui va se déconfiner le 11 mai (…) sachant que ce qui les soulage le plus c’est de ne plus avoir d’attestation à remplir pour chacune de leurs sorties, mais en fait ils vont continuer dans un premier temps à limiter les déplacements, et ne pas profiter du forfait 100 kilomètres », a expliqué Nicolas Menet, sociologue et directeur général de Silver Valley.

 

* Les questionnaires soumis par HappyVisio ont reçu entre 1294 et 3551 réponses selon les vagues.

Moral des plus de 60 ans déconfinement