August 2, 2021

 

En 2020, certains Ocam ont fait le choix d’abaisser le niveau de prise en charge des appareils de classe II par rapport à ceux de la classe I. Cette tendance, qui pourrait prendre de l’ampleur en 2021 à la faveur de la mise en œuvre du 100 % santé « intégral » dans le secteur de l’audition, fait peser des risques importants sur l’activité des audioprothésistes.

 

Pour son numéro 100, L’Ouïe Magazine consacre un dossier complet à ce sujet majeur : peut-on évaluer ce phénomène ? Quelles sont les motivations des organismes complémentaires qui choisissent de rembourser les produits de classe II à un niveau inférieur à celui de la classe I ? Quels sont les dangers pour le marché de l’audioprothèse ? Comment sont-ils ressentis par la profession ? Comment les anticiper et limiter leur impact en adaptant vos pratiques ?

L’Ouïe Magazine répond à toutes ces questions, à travers les résultats de son enquête menée auprès des audioprothésistes, des interviews de leurs représentants, de ceux des Ocam et des experts qui dévoilent leurs conseils pour maintenir et pérenniser vos marges dans ce contexte incertain.

 

Pour découvrir des extraits du dossier « Remboursement de la classe II : si les Ocam ne jouaient pas le jeu ? », cliquez ici

 

Pour acheter L’Ouïe Magazine n°100 et accéder au dossier dans son intégralité en version numérique, cliquez ici

 

Pour acheter L’Ouïe Magazine n°100 et accéder au dossier dans son intégralité en version papier, cliquez ici