June 29, 2022

 

 

Dans un communiqué laconique publié sur son site hier, le Syndicat national des médecins spécialisés en ORL et chirurgie cervico-faciale (SNORL) condamne vivement la proposition de Santéclair.

 

Pour le SNORL, proposer des téléconsultations ORL en centre auditif comme le fait Santéclair « s’appelle le compérage et cela est interdit par notre code de déontologie ». L’organisation de médecins dénonce – à la suite du SDA – une situation dans laquelle « le patient captif de l’audioprothésiste, n’a pas le choix de son ORL et la prescription est assurée. Ou comment appliquer à l’audioprothèse, une pratique dénoncée dans la prescription des lunettes ». Il appelle enfin dans une formule assez poétique à refuser cette pratique : « Puissant est le côté obscur, résister est une nécessité ».