June 14, 2021

 

On ne postule pas aujourd’hui à un emploi comme on le faisait il y a 10 ans. La candidature a évolué, au niveau de la présentation mais aussi du contenu. Zoom sur les dernières tendances pour le CV et la lettre (ou e-mail) de motivation.

 

 

Le CV : concision et esthétique

A l’ère de la suprématie de l’image, la présentation du CV a une importance fondamentale : il doit être agréable à regarder, lisible et retenir l’attention. Distinguez-vous en choisissant avec soin la police, les contrastes, les couleurs…  Dans les métiers de l’audioprothèse, axés sur la santé, préférez un CV sans fioritures et faites-en sorte qu’il tienne sur une page. Vos expériences doivent être classées par ordre chronologique inversé : le dernier poste ou stage apparaît en premier. Il est essentiel de faire ressortir les points clés (diplôme, compétences, expérience), par exemple par un encadré, car le recruteur doit trouver rapidement les informations qu’il cherche.

Pour répondre à cette nécessité de concision, la tendance est à l’accroche en haut du CV. Cette phrase vous présente brièvement et résume votre situation : « Audioprothésiste D.E., deux ans d’expérience en centre, D.U. audiophonologie pédiatrique ». Notons que les carrières linéaires sont désormais rares et les « trous » dans un parcours professionnel (année sabbatique et/ou à l’étranger, reconversion…) ne sont plus rédhibitoires pour un recruteur. Si vous êtes dans ce cas, transformez cette vacance en atout et mettez en avant ce que vous avez retiré de cette expérience, notamment le développement des qualités nécessaires au métier d’audioprothésiste, comme la capacité d’adaptation, l’empathie et le sens de la relation patients.

 

La lettre de motivation : personnalisation et engagement

On la dit parfois obsolète, voire menacée de disparition. Il n’en est rien ! La lettre de motivation reste un passage obligé, même si elle se présente désormais, la plupart du temps, sous la forme d’un « e-mail de motivation ». Qu’il s’agisse d’une lettre ou d’un courriel, son objectif est triple : montrer l’adéquation entre le poste et votre profil, exprimer votre intérêt pour la mission, et faire ressortir les traits principaux de votre personnalité. Ce qui a changé ces dernières années, c’est la place accordée à l’individu. « Qui êtes-vous ? » est désormais une question cruciale. En parallèle des indispensables connaissances « métier », il faut mettre en avant vos compétences transversales telles que l’esprit d’équipe, le sens de l’écoute, l’autonomie, la prise d’initiative…  Les profils « junior », qui n’ont pas de longue expérience à faire valoir, devront y accorder encore plus d’importance.

Enfin, adoptez une posture d’« offreur de services » plutôt que de « demandeur » d’emploi. Vous êtes compétent, motivé, énergique… faites le savoir !