April 20, 2021

 

 

Luis Godinho, président du SDA, a annoncé hier aux exposants et partenaires l’annulation du congrès 2021, en raison d’une situation sanitaire trop incertaine.

 

Le président du Syndicat des audioprothésistes a fait part de sa tristesse devant l’impossibilité de tenir le congrès des audioprothésistes fin mai comme prévu et pour la 2e année consécutive, après 40 ans sans interruption (de 1979 à 2019). « Jusque début mars, la majorité des exposants et des audioprothésistes nous disaient leur envie envie de se retrouver mais la récente dégradation des indicateurs, notamment en Ile-de-France a rebattu les cartes », a-t-il expliqué. L’ampleur des inconnues concernant la situation sanitaire, l’absence de visibilité à deux mois et l’« esprit de responsabilité pour les invités, les visiteurs, les exposants et les partenaires » ont conduit le SDA à prendre la décision d’annulation et à l’annoncer dès maintenant. En effet, les obligations qui s’appliquent aux fournisseurs de dispositifs médicaux, notamment, en matière d’évènements professionnels dans le cadre de la loi « anti-cadeaux », imposent que les manifestations soient déclarées deux mois avant leur tenue… Soit dans quelques jours pour un congrès qui se serait tenu les 28 et 29 mai.

 

Un congrès rénové les 18 et 19 mars 2021

Le SDA a également renoncé à reporter le congrès, échaudé par les multiples reprogrammations d’évènements professionnels depuis 1 an. Il annonce travailler d’ores et déjà à un congrès « profondément rénové », qui tiendra compte des souhaits des audioprothésistes en matière de formation. Le format du samedi sera revu pour satisfaire leur attente de sujets très pratiques, complémentaires de ceux abordés par le Collège national d’audioprothèse et des thématiques scientifiques traitées par la SFA et la SFORL. Des formats présentiels et courts seront proposés. Luis Godinho estime que le congrès 2022 sera une « caisse de résonnance, après 2 ans » et que l’on peut s’attendre à « une très forte fréquentation ». Ses dates sont arrêtées aux 18 et 19 mars de l’année prochaine.

 

Une année riche en actualités

Cette année, le Syndicat des audioprothésistes continuera à travailler sur les dossiers d’actualité : le remboursement de la classe II par les complémentaires santé, la mise en place tiers payant universel, l’explicitation et la mise en application de la nouvelle convention Cnam qui compte 60 articles et 4 annexes… Il défendra les points acquis avec le 100 % santé et se tiendra prêt à dialoguer avec les candidats à l’élection présidentielle de 2022. Faisant un retour sur l’historique des congrès, Luis Godinho a relevé que l’évènement avait souvent « cristallisé les positions » sur les enjeux importants du secteur, en voyant défiler, au fil des années, des personnalités éminentes de la profession et des représentants de premier plan des pouvoirs publics.