June 14, 2021

 

 

Elu ce mercredi président du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Thierry Beaudet restera à la tête de la Mutualité française jusqu’à l’assemblée générale prévue en octobre. La gouvernance de la fédération est cependant revue.

 

L’élection de Thierry Beaudet à la présidence du Cese, troisième assemblée de la République, ainsi que le départ annoncé d’Albert Lautman, actuel directeur général de la Fédération nationale de la Mutualité française, induisent des remaniements dans la gouvernance. C’est Daniel Havis, vice-président délégué de la Mutualité (président de la Mutuelle Ociane Matmut, du conseil de surveillance d’Inter Mutuelles Assistance et de la Fondation de l’avenir) qui suppléera Thierry Beaudet dans ses fonctions de décision et de représentation. Ce dernier demeure statutairement à la tête de l’organisation. Séverine Salgado, directrice déléguée de la santé à la Mutualité française, succèdera à Albert Lautman le 1er juillet prochain.