September 20, 2021

 

Paru ce week-end au Journal officiel, « le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études préparatoires au diplôme d’Etat d’audioprothésiste » pour la rentrée universitaire 2021 reste quasi stable et inférieur à 300.

Seules 2 places de plus sont ouvertes aux aspirants audioprothésistes en 2021 : le numerus clausus est fixé cette année à 295 étudiants. Ce chiffre peut légèrement étonner car il reste subtilement en-deçà de l’objectif des 300 étudiants avancé par les pouvoirs publics dans la perspective de la réforme 100 % santé et alors même qu’une très forte augmentation de la demande par les patients se fait sentir depuis le début de l’année. Sur la période 2019-2021, l’évolution du nombre d’étudiants admis en 1ère année est de 4,6 %, très plate comparée aux années précédentes.

Le numerus clausus ne passe pas la barre des 300 en 2021

 Il faut cependant noter que l’année dernière, après avoir fixé le nombre d’étudiants à admettre en école à 285, les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, avaient procédé à une régularisation à la hausse pour aboutir à 293. En effet, la crise sanitaire a précipité la fin des concours d’entrée, voués à disparaître avec l’arrivée des 9 écoles d’audioprothèse sur la plateforme Parcoursup. Les admissions par ce biais, en fonction des dossiers des élèves et candidats, avaient abouti à dépasser le nombre prévu a priori.

Vous lirez ci-dessous la répartition par école. Lyon reste la plus importante numériquement, désormais talonnée par Evreux, dont les effectifs ont très rapidement cru depuis son ouverture en 2019.

Le numerus clausus ne passe pas la barre des 300 en 2021
Le numerus clausus ne passe pas la barre des 300 en 2021

En réaction à la publication de l’arrêté, la Fnea souhaite une enquête démographique pour étayer le futur numerus clausus (lire notre article).