Publié le 17/02/2022

 

Une tribune co-signée par 6 personnalités dont Luis Godinho, président du Syndicat des audioprothésistes et membre du HCAAM, défend avec engagement la nécessité d’un débat public sur cette question qui touche à la fois au pouvoir d’achat des Français et à la santé publique.

 

Les arguments des signataires se déploient tous à partir de l’idée que la technicité du sujet ne doit pas empêcher le débat. La tribune publiée par Le Monde est co-signée par 6 professionnels aux profils et parcours différents : Jacques Battistoni, médecin généraliste et président du syndicat MG France, Philippe Besset, pharmacien et président du syndicat FSPF, François Ecalle, président de l’association d’information et d’analyse Finances publiques et économie (Fipeco), Luis Godinho, président du Syndicat des audioprothésistes et membre du HCAAM, Laurence Hartmann, maîtresse de conférences en sciences économiques au Cnam et Jean-Charles Simon, économiste, ancien directeur général du Medef.

Le texte soulève des points précis, en référence aux travaux du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie, considérés comme fondamentaux et suffisamment factuels pour faire l’objet d’un débat public :

– les frais de gestion de notre système de santé sont parmi les plus élevés d’Europe

– « l’empilement de 2 payeurs » pour chaque dépense explique leur ampleur : plus de 15 Md€ par an

– la dépense de santé est financée en totalité, d’une façon ou d’une autre, par les Français, mais elle est aujourd’hui mal mutualisée (les salariés des entreprises privées sont favorisés)

Les signataires affirment que pour aboutir à une meilleure mutualisation des dépenses de santé, il faudrait « davantage tenir compte des capacités contributives de nos concitoyens et moins de leur âge ou de leur situation d’activité ou d’inactivité », ces facteurs faisant beaucoup varier les niveaux de cotisations des complémentaires santé. Ils en concluent qu’il est urgent « de débattre sérieusement de l’avenir de l’assurance santé des Français, un sujet éminemment politique ».

Retour à la liste des articles

 

Les immanquables

Titre

Aller en haut