Publié le 21/06/2024

 

Les défaillances d’entreprises sont suffisamment exceptionnelles dans le secteur de l’audioprothèse pour que la mise en liquidation de We Audition interroge.

 

Le placement en redressement de l’entreprise mi-mai n’ayant pas débouché sur une reprise, le tribunal de commerce de Meaux a prononcé la liquidation judiciaire de “We Audition Corporate” en date du 19 juin 2024. Cela signifie qu’aucun repreneur, même pour 1 euro symbolique, n’a voulu acquérir l’entreprise, qui comptait plus de 70 centres auditifs, alors même que de nombreuses enseignes ont pu consulter le dossier. Cette défaillance met en question le modèle de ce jeune réseau, qui a, de fait, perdu plusieurs millions d’euros en 1 an (il avait réalisé une grosse levée de fonds au printemps 2023). Le choix d’ouvrir exclusivement des points de vente en centres commerciaux ne s’est pas révélé judicieux. Il a, en effet, fait peser des loyers élevés sur les comptes de l’entreprise. Et le principe d’une ouverture 6 jours sur 7, sur de grandes amplitudes horaires, a nécessairement eu un impact sur la masse salariale. Il paraît logique qu’une enseigne de ce type ait rencontré, comme d’autres, des difficultés pour recruter des audioprothésistes et les fidéliser… Entraînant une difficulté pour maintenir ouverts des centres créés à marche forcée. Enfin, on ne peut que s’interroger sur la façon dont cette entreprise a été gérée, au fil du temps. Il s’agit là, sans aucun doute, d’un exemple aussi retentissant qu’inédit de faillite dans le secteur audio. Compte tenu du rythme des ouvertures ces 2 dernières années, en lien avec le boum du 100 % santé, il pourrait bien ne pas rester isolé.

Retour à la liste des articles

Les immanquables

Titre

Aller en haut