December 11, 2018

L’Ouïe n°82

19,00 

Livraison comprise.

Catégorie : Étiquette :

Description

L’Ouïe Magazine n°82-Mars 2018

Edito

Un coche à ne pas manquer

Les prochaines semaines s’annoncent cruciales pour la profession. La concertation visant à mettre en place une offre “reste à charge zéro” en audioprothèse bat son plein et celle-ci pourrait déboucher sur une réforme majeure. En effet, dans le cadre de ce projet, l’ensemble de l’écosystème du secteur est décrypté : son financement par les régimes obligatoires et complémentaires, le rôle des réseaux de soins, l’efficacité de l’appareillage auditif contre le sur-déclin cognitif (désormais scientifiquement prouvé), la pertinence de la nomenclature… Le 40ème Congrès de l’Unsaf se déroule dans ce contexte. Il sera l’occasion de montrer à tout un chacun, notamment aux médias et aux pouvoirs publics, ce qu’est vraiment l’audioprothèse : une filière truffée d’innovation qui améliore notablement la santé globale des seniors, les touche de plus en plus jeunes, se démocratise… C’est aujourd’hui que le secteur doit mettre en avant ses atouts, argumenter ses revendications et ne pas céder de terrain aux acteurs qui défendent des idées contraires. Je pense notamment aux réseaux de soins, qui profitent de la concertation en cours pour réclamer la mise en place de la dissociation entre l’appareillage et le suivi, ou aux laboratoires distribuant des assistants d’écoute ou autres dispositifs médicaux en pharmacie, certains arguant même d’une prise en charge intégrale ou presque par la Sécurité sociale ou les Ocam. N’oublions pas que la majorité en place est assez fan de disruption et que ces intervenants auront aussi son écoute ! Nous sommes donc dans un coche à ne pas manquer. Les organisations syndicales font leur job, mais vous pouvez vous aussi, dans votre centre, contribuer à faire avancer les choses dans le bon sens. Car les patients, via leurs associations, sont aussi impliqués dans la discussion et leur opinion pèse lourd. N’hésitez pas à leur expliquer les tenants et les aboutissants de votre métier afin qu’un maximum de voix soutiennent les revendications de la profession. Le débat est ouvert et c’est maintenant qu’il faut le dominer car, une fois le projet “RAC 0” achevé, le gouvernement ne rouvrira pas le dossier “audition” de sitôt !

ascrouzet.ouiemag@orange.fr

Sommaire

Sommaire de L'Ouïe 82-Mars 2018

Vous aimerez peut-être aussi…