August 20, 2022

 

La perte auditive temporaire suite à un concert de rock peut être une protection de l’organisme contre les dommages auditifs à long terme.

 

 
Selon une étude menée par Gary Housley, de l’Université de New South Wales et ses collègues chercheurs de l’Université d’Auckland et de l’Université de Californie, la perte d’audition à court terme est une façon de se protéger et de faire face au bruit suite à une exposition excessive au bruit. L’étude a révélé un mécanisme d’adaptation physiologique qui permet à la cochlée de fonctionner normalement lorsqu’elle est exposée à un bruit excessif.

 

 

 

Dans leur étude, le professeur et auteur principal Gary Housley, et ses collègues chercheurs ont démontré que les cellules de la cochlée libèrent une hormone nommée ATP* dont le niveau augmente suite à une exposition sonore et qui provoque une réduction temporaire de la sensibilité auditive.
«Ceci peut expliquer pourquoi nous perdons notre capacité auditive pendant quelques heures ou quelques jours, après une exposition au bruit lors d’un concert de rock ou après avoir écouté de la musique à des niveaux élevés en utilisant des lecteurs de musique », déclare Gary Housley.
Cependant, les chercheurs avertissent que ce mécanisme de défense de l’oreille ne peut pas protéger contre l’exposition continue à haute fréquence au bruit.

 

 

 
Ils espèrent que leurs résultats vont amener de nouvelles façons de mieux se protéger contre le bruit dans un environnement bruyant. La recherche a été publiée dans le journal scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences. (PNAS).

 

 

 

 

*ATP : adénosine triphosphate, molécule qui aide les organismes vivants à transformer à transformer le glycogène en glucose.
En savoir plus sur Proceedings of the National Academy of Sciences. (PNAS)