August 12, 2022

 

Dans un communiqué du jour, le Syndicat des audioprothésistes français(Unsaf) annonce sa participation au «Mouvement pour la Santé de Tous» et appelle à manifester le 15 mars.

 

 

«Contrairement à ses engagements, Marisol Touraine permet la modification de notre système de santé par la loi Macron, à vocation économique Alors que, selon ses déclarations, les points relatifs à la santé devaient être discutés au sein de la Loi de Santé, un article additionnel à la Loi Macron relatif à l’exercice des audioprothésistes a été adopté le 30 janvier dernier. La Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et du Droit des Femmes a confirmé le non respect de ses engagements en déclarant dans la presse : «une mesure dans la loi Macron prévoit plus de transparence en matière de lunettes et d’appareils auditifs, afin de faire la lumière sur les prix», explique l’Unsaf.

 
Qu ajoute, «la Ministre n’entend pas nos propositions pour une meilleure prise en charge de l’audioprothèse et des troubles de l’audition Les risques de la perte d’audition pour la santé (isolement, accélération du déclin cognitif et perte d’autonomie) sont maintenant reconnus. La faible prise en charge par l’Assurance Maladie et les organismes complémentaires laisse près de 1000€ par oreille à la charge des malades âgés malentendants ».

 

 

Afin d’éviter le renoncement aux soins de ces patients, l’Unsaf a rendu publiques en 2013 ses propositions de tarifs négociés. L’IGAS souligne, dans un rapport de janvier 2014, que «l’ouverture manifestée par l’UNSAF pour proposer aux patients une offre à prix raisonnables (…) représente à cet égard une opportunité à saisir.

 

 

«Force de propositions, notre profession n’a cependant eu aucun retour de la Ministre ou de son cabinet. Solidaires avec les autres professionnels de santé, les audioprothésistes manifesteront le 15 mars aux côtés des autres acteurs du parcours de soins de l’audition : syndicats des médecins généralistes, syndicat des ORL (SNORL), Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) solidaires avec toutes les autres professions de santé membres fondateurs du collectif «Le Mouvement Pour la Santé de Tous», conclut l’Unsaf.

 

 

Les modalités pratiques vous seront communiquées dans les prochains jours.