August 13, 2022

 

Selon l’étude Santé 2015 réalisée par l’Ifop pour le cabinet Deloitte*, 63% des Français jugent leur complémentaire santé ‘trop chère’, dont 12% jugent même son prix ‘excessif’. En revanche, 75% sont satisfaits des remboursements sur les postes clés comme les consultations, l’hospitalisation, etc.

 

 
Dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé, un Français sur deux (48%) pourrait avoir recours à une surcomplémentaire santé pour augmenter le niveau de remboursement de ses dépenses de santé (seuls 24% envisagent d’en souscrire une pour bénéficier de nouveaux services) et y consacrera en moyenne un budget de 22€ (plus de 25€ pour 33% et entre 20 et 24€ pour 49%).

 

 

 
Au-delà des remboursements, la population montre un intérêt réel pour les prestations de services proposées par les Ocam : 8 Français sur 10 sont notamment intéressés par ceux permettant un renforcement des remboursements et par ceux délivrant des conseils et informations. Toutefois, les Français s’inquiètent de l’évolution du système de santé et appellent à sa modernisation. L’étude montre notamment que près de neuf sondés sur dix (86%) prévoient une hausse de la part des dépenses santé restant à leur charge dans les prochaines années.

 

 

 
*Enquête en ligne menée du 20 au 26 mars 2015 auprès d’un échantillon de 2 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
L’étude Santé 2015