October 1, 2020

La nouvelle version de la plateforme d’examens auditifs en ligne intègre le test ANL (Acceptable Noise Level), la gestion personnalisée des haut-parleurs, la mesure des niveaux de confort MCL, ainsi que l’import et l’exploitation des données NOAH. « Plus qu’une machine à faire des tests, Audyx se positionne comme un accompagnateur au quotidien et réinvente la relation patient », explique son initiateur Yves Lasry, audioprothésiste D.E.  

 

Audyx permet l’audiométrie vocale dans le bruit et le silence : les tests peuvent être lancés rapidement grâce à la reconnaissance des paramètres préférés, réalisés à une vitesse adaptée au rythme de chaque patient, et les résultats peuvent être analysés au niveau des phonèmes. « L’audioprothésiste montre ainsi au patient qu’il comprend sa situation et traite son problème », explique Yves Lasry. Grâce au test comparatif vocal, l’examen peut être mené en reprenant les conditions d’un test antérieur : on peut mesurer l’évolution du seuil d’intelligibilité et analyser les écarts pour mettre en évidence les progrès du malentendant. « Remettre les choses en perspective sur le long terme permet l’objectivisation des résultats et donne au malentendant le sentiment d’être suivi. »

 

Personnalisation de la prise en charge

Les test d’audiométrie tonale réalisés en champ libre permettent de déterminer les seuils et niveaux de confort MCL des patients. Le mode guidé effectue automatiquement la procédure « Down 10 Up 5 » et les mesures réalisées sont conservées pour garantir la traçabilité. En outre, grâce au test ANL, l’utilisateur estime rapidement les chances de succès d’un appareillage, dès la première visite, en mesurant l’émergence minimale de la parole dans le bruit qui procure un sentiment d’écoute encore confortable. Cette meilleure connaissance de la tolérance au bruit des patients améliore la personnalisation de la prise en charge. Avec la télécommande Audyx pour smartphone, l’utilisateur contrôle la réalisation des tests en restant à proximité de son patient. Enfin, le sonagramme se pose comme un outil pédagogique, qui permet également d’affiner les réglages.

 

Efficacité au quotidien

La plateforme intègre le dossier patient et peut désormais être lancée via le module NOAH, pour inclure l’historique complet des patients et donner une vision comparative de tous les audiogrammes. Elle génère par ailleurs les rapports ORL, lesquels peuvent être personnalisés par des commentaires « pour traduire la qualité du travail de l’audio », commente Yves Lasry. Toutes les données sont centralisées et peuvent se retrouver aisément via Internet dans un centre ou un autre, pour les audios travaillant sur plusieurs sites. Enfin, une fonction de calibrage automatique, sans intervention extérieure et en trois minutes, évite de dépendre d’un technicien pour plus de continuité dans la pratique.

 

Cette solution, agréée par le ministère de la Santé, garantit la sécurité des données et propose un service support dédié à l’assistance et à la formation. « Nos valeurs sont l’excellence audiologique dans le stockage et l’analyse des résultats, l’engagement du patient qui devient acteur de son appareillage, ainsi que l’efficacité et la simplicité », commente Yves Lasry. En novembre 2015, près de 8 000 tests par mois étaient effectués via Audyx, contre 620 en janvier 2015.