July 28, 2021

 

Un an après que Siemens Audiologie soit devenu Sivantos, le groupe annonce des records en termes de revenus et de bénéfices. Il lance Signia, sa nouvelle marque premium d’aides auditives, et se déclare « en bonne voie pour devenir le leader mondial de l’industrie. »

 

Très prochainement, les aides auditives Signia seront co-brandées avec la marque Siemens : les nouveaux produits porteront les deux marques, respectivement de chaque côté de l’appareil. Elles seront également visibles sur le packaging ainsi que sur les supports marketing. Avec ce lancement, Sivantos entend « séduire un public plus jeune et plus large, point de départ de notre croissance future.  C’est une stratégie bien réfléchie et une évolution naturelle de notre groupe », déclare Roger Radke, président du groupe. Signia fera en ce sens l’objet d’une communication plus contemporaine, via des canaux de communication innovants. « Il s’agit de construire une marque plus proche et humaine, tout en conservant les valeurs fortes de Siemens, l’expertise et la qualité », commente le fabricant.

 

Croissance à deux chiffres

En parallèle, Sivantos clôture l’année fiscale 2015 avec une croissance organique de plus de 10%. Les résultats de Siemens Audiologie ont été intégrés depuis début 2015 à ceux de la société qui déclare ainsi, pour l’exercice fiscal 2014/2015, un revenu de 835 millions d’euros (contre 693 millions d’euros du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014) et un EBITDA normalisé de 206 millions (+31% par rapport à l’année précédente). Dans ce contexte, Sivantos entend « devenir le leader mondial de l’industrie des solutions auditives » et mise pour cela sur l’innovation : les investissements en R&D seront augmentés de 20% cette année. La société développe aussi sa présence sur les supports digitaux afin de s’adresser aux malentendants plus jeunes. « Avec l’acquisition d’audibene, la plus grande plateforme en ligne du monde spécialisée dans le développement des activités des audioprothésistes (qui n’est pas encore présente sur le marché français), le groupe Sivantos a gagné un avantage stratégique considérable. Le potentiel et les attentes des clients ‘baby-boomers’ représentent une opportunité pour tous les canaux de distribution », argumente le groupe.

 

Boulud

« Signia sera la référence des marques d’aides auditives connues du grand public »

Trois questions à Pascal Boulud, président de Sivantos France 

 

La marque Signia n’est pas une inconnue pour les audioprothésistes. Que signifie-t-elle pour les professionnels français ?

La marque Signia s’est imposée à nous ainsi naturellement car elle répondait immédiatement aux critères ambitieux que nous nous étions fixés : une image de performance et de qualité immédiatement reconnaissable par les professionnels de santé du monde entier, ainsi qu’un nom fort, court, facile à mémoriser et qui fait sens dans notre métier.

 

Comment va s’articuler la marque Signia avec Siemens ?

Nous insistons sur le fait que les deux marques cohabiteront pendant des années sur les produits, notre documentation, etc. Cette proximité, associée à des efforts de communication grand public sans précédent, va nous permettre d’installer Signia comme la référence des marques d’aides auditives connues du grand public.

 

Quelles sont les opportunités que représente cette nouvelle marque pour la société Sivantos ?

Elle nous permet de modifier structurellement notre communication grand public avec pour objectif principal de la rajeunir, de la dynamiser, d’être ambitieux en terme de communication, tout en conservant, grâce à Siemens, une forte notoriété ainsi qu’une image d’ingénierie et de fiabilité. Nous n’avons jamais été aussi performants, qu’il s’agisse de l’actualité produits, des services en perpétuelle amélioration, ou encore du marketing, rajeuni et toujours basé sur Siemens. La fidélité de nos partenaires, libres et toujours plus nombreux, nous a permis notamment de croître en 2015 très nettement au-dessus du marché alors qu’en même temps, nous avions décidé de nous passer des distributeurs détenus par nos concurrents. J’en profite pour les remercier et leur donne rendez-vous très bientôt au congrès des audioprothésistes …