April 20, 2021

 

La prise en charge des aides auditives par les contrats complémentaires a progressé de 25% en l’espace de 7 ans, selon l’institut statistique.

 

Dans une nouvelle publication (*), la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) s’est penchée sur le paysage de la complémentaire santé en passant au crible contrats, organismes, financement et prise en charge des dépenses de soins. Cet épais rapport consultable sur Internet consacre un chapitre commun à l’audioprothèse et à l’optique.

 

Pour comparer le niveau de remboursement entre contrats et entre assurés (répartis en déciles dans le tableau ci-dessous), la Drees a pris pour base « une paire d’audioprothèses de 4000 euros remboursée 119,83 euros par la Sécurité sociale ». Sans surprise, les contrats collectifs offrent de meilleurs remboursements que les contrats individuels : 1270 euros en moyenne pour les premiers, contre 800 euros pour les seconds (année 2013). En l’espace de 7 ans, la moyenne de l’ensemble aura progressé de 25%, passant de 800 euros en 2006 à 995 euros en 2013, ce qui laisse un reste à charge de 2765,34 euros.

 

capture drees

 

Dans ses commentaires, la Drees ne manque pas de souligner que « les trois quarts des personnes achetant des audioprothèses ont plus de 65 ans et sont donc très majoritairement couvertes par un contrat individuel ». En 2013, le remboursement moyen d’un contrat individuel s’établit à 800 euros, contre 615 euros 2006 (+30%). Pour les assurés à titre individuel, le reste à charge s’élève donc à 2960,30 euros. Et pour 40% d’entre eux (déciles 1 à 4), avec un remboursement inférieur à 500 euros, le reste à charge dépasse largement les 3000 euros.

 

(*) « La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires, garanties » – édition 2016