August 16, 2022

 

Un sondage Ifop commandé par la JNA pour la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), du 14 au 20 novembre, donne des indices sur la perception du handicap auditif dans notre pays.

 

33 % du panel interrogé dans ce sondage estiment que souffrir d’un handicap auditif est un frein très important à la recherche d’emploi ou à l’évolution professionnelle. Sans grande surprise les plus jeunes, 18-24 ans, perçoivent moins cet obstacle que leurs aînés. Et les diplômés de l’enseignement supérieur identifient mieux le risque de discrimination en entreprise (près de 9 sur 10 le mentionnent) que les répondants n’ayant pas le baccalauréat (77 %). Les handicaps invisibles demeurent encore largement méconnus, notamment dans le monde du travail.