August 16, 2022

 

Pour leurs 20 ans, les journées de l’enseignement post-universitaire en audioprothèse (EPU) seront consacrées à la « pratique fondée sur les preuves ». Rendez-vous à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris, les 2 et 3 décembre.

 

Ces deux journées auront pour objectif d’examiner cette question : « L’approche scientifique peut-elle favoriser l’esprit critique et améliorer nos pratiques quotidiennes ? ». Stéphane Laurent, qui préside le Collège national d’audioprothèse (CNA), introduira la réflexion dès vendredi matin par une prise de parole et d’une étude de cas pratique sur le thème : « Pourquoi un EPU sur la pratique fondée sur les preuves ? Quel peut-être l’apport pour notre exercice quotidien et notre avenir ? ». Les communications des audioprothésistes et chercheurs aborderont ensuite, entre autres : les statistiques, la perception et l’intelligibilité de la parole, les traitements des patients acouphéniques, les implants cochléaires… A noter, vendredi à 18h, une réunion d’information commune du Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) et du CNA, pour ouvrir le dialogue : la législation de la profession aura bientôt 50 ans, l’Autorité de la concurrence s’apprête à rendre son avis, à quoi faut-il s’attendre ?

Pour tirer le meilleur profit de ces EPU, téléchargez en amont l’appli dédiée. Pour le programme détaillé, consultez le site du CNA.