August 10, 2020

Le président de Débout la France, qui se présente notamment comme une alternative à François Fillon, a dévoilé cette semaine les détails de son programme, dont un large volet est consacré à la santé.

 

En ce qui concerne notre secteur, Nicolas Dupont-Aignan propose de « rembourser le montant d’une prothèse auditive tous les 5 ans (sauf diminution importante de l’ouïe) en définissant des prestations standard à coût fixe, négociées avec les professionnels de santé et les industriels ». Comme celles des autres candidats, cette promesse mériterait des précisions : signifie-t-elle qu’une seule aide auditive serait prise en charge et ce, alors même que plus de 80% des équipés le sont désormais en binaural ? Le cas échant, quid du second appareil ? Le candidat n’explique pas non plus les rôles respectifs des régimes obligatoires et complémentaires dans ce remboursement : sera-t-il entièrement opéré par la Sécurité sociale ? Quant aux « prestations standard » auxquelles il fait référence, portent-elles seulement sur la typologie d’aide auditive ou englobent-elles le suivi qui, justement, est forcément individualisé en fonction des besoins de chaque malentendant ?

 

Notons que Nicolas Dupont-Aignan promet également le remboursement à 100% d’une paire de lunettes tous les 4 ans « sur un panel de montures et de verres négociés avec les professionnels de santé et les industriels ».

 

De manière plus générale, le président de Debout la France souhaite, entre autres, augmenter le numerus clausus de médecins d’un tiers et permettre les délégations de compétences pour encourager les praticiens à embaucher. Il veut aussi bâtir un régime de Sécurité sociale unique, en supprimant le RSI ainsi que l’affiliation obligatoire à une complémentaire santé d’entreprise. Le candidat entend également mettre fin à l’obligation de tiers payant généralisé pour revenir à la situation d’avant la réforme Touraine.