December 11, 2018

Les centres d’audioprothèse et la plateforme de télé-audiologie s’associent pour proposer un outil de repérage systématique de la perte auditive chez les plus de 60 ans dans le but de prévenir le sur-risque de démence.

 

Les études démontrant la corrélation entre une perte auditive non-traitée et  la prévalence des maladies neuro-dégénératives sont désormais nombreuses. La publication du Lancet à ce sujet, en juillet 2017, place même les troubles de l’audition en tête des facteurs modifiables (en milieu de vie) pour mieux prévenir la démence chez les personnes les plus âgées. Partant de ce constat, l’audioprothésiste Christian Renard s’est associé avec AudioPro Connect afin de proposer à tous les soignants des Hauts-de-France, un outil rapide et pratique de dépistage du déficit auditif. Le test est disponible en ligne et gratuitement, pour tout professionnel qui s’inscrit sur la plateforme. Les médecins généralistes, gériatres, neurologues, mais aussi orthophonistes, kinésithérapeutes, infirmiers etc. peuvent opérer ce repérage en quelques minutes, à l’occasion d’une consultation de routine ou plus ciblée, d’un soin ou d’un suivi. Il consiste en un questionnaire de 5 items et une épreuve adaptative de compréhension dans le bruit (celui-ci est modulé automatiquement en fonction des réponses données). Une très courte calibration est nécessaire au moment de l’inscription sur la plateforme, le test peut ensuite être réalisé via les hauts-parleurs d’un ordinateur ou un casque. Son résultat est présenté sous forme de feu tricolore, figurant l’absence de difficulté particulière, en vert, un doute nécessitant un bilan par un ORL, en orange, et enfin, en rouge l’identification d’une perte auditive nécessitant plus que probablement une prise en charge.

L’action sera officiellement lancée mercredi 28 mars dans la métropole lilloise. Elle sera notamment relayée par les membres du comité scientifique, que Christian Renard a réuni dans le cadre de cette initiative et qui se compose d’Éric BIZAGUET, du Dr Didier Bouccara, de Mélanie Boyer-Caron, d’Arnaud Coez, du Dr Arach Madjlessi, du Pr Jean-Luc Puel, du Pr François Puisieux, de Stéphanie Reinquin, du Pr Frédéric Venail et du Pr Christophe Vincent. Après 4 mois, fin juillet 2018, un premier bilan d’étape sera réalisé : nombre de tests effectués, résultats (à partir des données anonymes des personnes dépistées) et retour des professionnels de santé utilisateurs sur la plateforme.