November 17, 2018


Les inscriptions à tarif préférentiel et en ligne sont possibles jusqu’au jeudi 1er novembre. Le programme complet est désormais disponible.

 

Sur le thème « De la perception à la compréhension : applications audioprothétiques », ce 23e EPU abordera en détail les mécanismes sensoriels et cognitifs à l’œuvre dans le processus qui va de la réception d’un signal acoustique à son décryptage. Nouveauté 2018, les conférences reposeront sur un trio composé d’un enseignant chercheur de premier plan et de deux membres du Collège national d’audioprothèse afin de traiter dans le même temps connaissances théoriques et implications pratiques.

 

Les temps forts du programme, en bref :

Séance du vendredi matin :

– Codage de l’intensité: des fondamentaux aux implications prothétiques concrètes, par Stéphane Garnier, Celine Guemas et Thomas Roy

– Codage de la fréquence, tonie, diplacousie, cas de la musique, par Christophe Micheyl, David Colin et Eric Bizaguet

– Le temporel et la modulation en amplitude et fréquence, par Christian Lorenzi, Nicolas Wallaert et Stéphane Garnier

Séance du vendredi après-midi :

– Audition spatiale, localisation, spatialisation, évaluation des distances, audition et équilibre, cas de la surdité asymétrique, par Guillaume Andeol, Eugen Ionescu, Stéphane Gallego et Mathieu Robier

– Audibilité et intelligibilité, par Christophe Micheyl, Jean-Baptiste Delande et Alexandre Gault

– Les différents types de bruits et l’intelligibilité, par Joel Ducourneau, François Dejean et Yves Lasry

 

A 18h15 se tiendra la traditionnelle réunion d’information commune avec les organisations professionnelles : « Reste à charge zéro, quelles conséquences pour l’exercice des audioprothésistes à partir du 1er janvier 2019 ».

 

Journée du samedi :

– Indices acoustiques et intelligibilité, par Leo Varnet, Stéphane Gallego et Jehan Gutleben

– Intelligibilité et variabilités de la parole: prosodie, intonation et articulation, par Etienne Gaudrain, Charlotte Balet, Frederic Rembaud

A partir de 11h30, 3 conférences et une table ronde thématiques :

– Rôle de l’attention dans l’intelligibilité de la parole

– Le challenge de l’échec d’appareillage: facteurs rétro-cochléaires

– Déclin cognitif et qualité de vie

– Audibilité, reconnaissance, discrimination, intelligibilité, quelles mesures audioprothétiques ? Dans quel ordre et à quel moment ?