July 16, 2019

IA’Connect vise à faire profiter davantage de patients de la connectivité. Elle suscite la désapprobation de l’Unsaf qui y voit une dérive mercantile.

Ideal Audition, qui rassemble 33 centres en France, a lancé en juin une nouvelle offre « 100 % connectée » : jusqu’à la fin de l’année, les patients achetant deux appareils bluetooth (quelle que soit la marque) se voient offrir un iPhone, mis en fonction par l’audioprothésiste. « Grâce à IA’Connect, tous nos patients équipés profitent du streaming direct pour l’écoute de leurs conversations téléphoniques, de la musique directement dans leurs appareils auditifs et sans accessoire supplémentaire », explique l’enseigne. Elle annonce l’ouverture de 10 centres franchisés à fin 2019, en soulignant que son développement « se veut en phase avec les attentes des jeunes patients presbyacousiques, qui souhaitent des tarifs “abordables” sur les dernières technologies auditives connectées ».

L’Unsaf (Syndicat national des audioprothésistes) a vivement réagi à cette offre qu’il juge « mercantile » : « il est à craindre que ces cadeaux commerciaux ne se fassent au détriment du temps de suivi du patient », explique-t-il dans un communiqué, en estimant que « cette publicité dévalorise les produits et prestations délivrés par les audioprothésistes en tant que professionnels de santé, en les assimilant à des biens ordinaires de consommation courante ». L’organisation rappelle l’article 3 de la convention Cnam, qui précise que « les fournisseurs s’interdisent de faire pression sur les assurés (…) par des procédés destinés à drainer la clientèle au moyen de dons de toute sorte ». Jugeant que l’offre IA’Connect est contraire à cette disposition, elle demande aux pouvoirs publics « la suspension immédiate de l’agrément des centres Ideal Audition ».