November 17, 2019

A l’occasion de son séminaire, les 4 et 5 octobre à Lyon, le réseau a adopté officiellement une stratégie de spécialisation dans la prise en charge des acouphènes.

La réunion des audioprothésistes Sonance a rassemblé cette année 45 membres du réseau, tous chefs d’entreprise. Ils ont réfléchi ensemble à la feuille de route pour 2020 et bénéficié de 4 séances de formation, principalement axées sur les acouphènes. Deux des quatre ateliers y étaient consacrés : le premier était animé par Mikaël Menard, docteur en acoustique chargé d’application chez Signia, qui a balayé les différentes approches possibles pour la prise en charge des patients acouphéniques. Le second a porté sur l’acouphénométrie, avec l’intervention de Xavier Carrou, audioprothésiste et créateur d’un tinnitimètre.

« Un niveau de haute expertise »

Laurent Buri, président de l’enseigne a affirmé sa volonté que « chaque audioprothésiste Sonance Audition soit un vrai spécialiste en acouphènes. Cela implique une totale maîtrise du sujet et des solutions technologiques disponibles. Je souhaite donc mettre en place une veille ainsi qu’une formation continue afin que chacun puisse toujours se maintenir à un niveau de haute expertise ». En dehors de la spécialisation acouphènes, la première matinée du séminaire à été consacrée au RGPD, avec Cyril Bailly, PDG de Cosium et Aude Rivet, de Phonak, a tenu une session de formation marketing sur l’accompagnement patient.