April 3, 2020

A la suite d’une première campagne publicitaire lancée en 2018, la coopérative revient en télévision avec deux nouveaux spots TV qui mettent en scène quiproquos et malentendus entre des personnes mal équipées et leur entourage familial ou professionnel.

La coopérative Entendre veut affirmer sa différence jusque dans le ton de ses films publicitaires, pensés pour mettre à distance les poncifs désobligeants à l’égard des malentendants. Elle a de nouveau fait appel au comédien devenu réalisateur Pascal Elbé – son 3e long-métrage est annoncé pour 2020. Les deux films de 30 secondes, diffusés à la télévision depuis le 16 décembre, mettent en scène deux malentendants appareillés, l’un en famille, l’autre au travail (à visionner ci-dessous), et les quiproquos qui émaillent leurs conversations. Le slogan de 2018 est conservé : « Bien appareillé, c’est pas pareil ! ». Il souligne de nouveau qu’un appareil inadapté ou mal réglé n’améliore pas la qualité de vie des seniors en perte d’audition et renvoie à l’expertise des professionnels de l’audition. Les spots jouent sur le registre de la comédie, des malentendus absurdes et de la connivence avec le téléspectateur, comme dans les short-coms à succès. Déclinés en versions de 18 secondes, ils seront relayés en digital pour sensibiliser une cible plus large, plus jeune et toucher directement les prescripteurs que sont les membres de l’entourage, enfants et petits-enfants.