March 30, 2020

Vos interlocuteurs ont mis en place les moyens de répondre à vos demandes ou questions durant la période de confinement. MAJ du 27 mars: ajout de Surdifuse, L’Embout français et Interson-Protac.

 

Surdifuse, L’Embout français, Interson-Protac

En plus de dépendre des commandes en provenance des centres auditifs, l’activité de fabrication d’embouts sur mesure de Surdifuse (Paris), L’Embout français (Lyon) et Interson-Protac (Nîmes) revêt un caractère inquiétant pour ses collaborateurs quant au risque de transmission du virus Covid-19 via les empreintes. Les trois entités ont donc cessé leur activité de production afin de mettre en sécurité leurs équipes. Elles ont cependant adopté le principe d’une cellule de crise qui est désormais opérationnelle pour répondre aux urgences, telles que l’appareillage des personnes ayant une surdité profonde, porteuses d’implants cochléaires ou pour les embouts pédiatriques. Une équipe de 4 à 5 personnes va donc assurer ce service depuis le site de Congénies (à côté de Nîmes), avec bien entendu une rigueur extrême dans le respect des gestes barrières – les empreintes sont systématiquement désinfectées à réception. Toute la chaîne logistique étant actuellement dégradée, le fournisseur a dû trouver un accord avec son transporteur : selon les régions, il sera en mesure de livrer en 24 à 48 heures, à condition que le client assure de sa présence pour réceptionner les embouts. Toutes les questions peuvent être posées sur les boîtes mails habituelles, mais exclusivement par ce moyen. Par ailleurs, les commandes de négoce se poursuivent normalement.

 

 

Newson reste 100 % opérationnel

10 jours après l’entrée en vigueur des mesures de confinement destinées à enrayer la progression de l’épidémie de Covid-19, l’intégralité de l’effectif de l’entreprise est opérationnel, en appliquant bien sûr les gestes barrières recommandés. Comme l’ensemble de la chaîne logistique (fabricants, importateurs, logisticiens, distributeurs, transporteurs) est touchée, « nous sommes néanmoins impactés, comme tous nos confrères, par des ruptures de stocks sur un nombre croissant de produits, qui entraînent des reliquats importants », précise Ange-Guy Merdinian qui assure proposer des substitutions par des références équivalentes. Ce fonctionnement va perdurer au moins jusqu’au 31 mars, afin de rester à la disposition des centres auditifs encore ouverts, fut-ce partiellement.

Newson confinement

 

 

Biotone s’organise pour assurer le suivi auprès de ses clients

Si les bureaux sont fermés depuis le 18 mars, l’entreprise a mis en place une organisation pour accompagner ses clients dans cette période exceptionnelle. Ils sont encouragés à privilégier la plateforme en ligne ou les commandes par mail (commandes@biotone.fr) ainsi qu’une adresse dédiée pour les autres demandes (sav@biotone.fr). « Aujourd’hui nous avons l’énorme avantage d’avoir deux logistiques, une en Pologne, qui est opérationnelle et la seconde sur site qui fonctionne un jour par semaine », explique Biotone, notant qu’il n’y a que peu d’envois, sauf sur demande spécifique du client. « Notre logistique locale est efficiente chaque jeudi depuis le 19 mars pour réceptionner les colis et faire les envois des commandes de piles et produits d’hygiène essentiellement », précise l’entreprise. Cette situation est revue chaque semaine et sera amenée à évoluer en fonction des demandes. « Nous avons aussi créé depuis quelques jours un groupe WhatsApp avec l’ensemble du personnel, qui a répondu présent et cela sans exception, car il est important de prendre des nouvelles de chacun et ainsi garder un lien, ajoute Biotone. Les nombreuses discussions quotidiennes montrent le bénéfice positif de cette initiative. C’est là que la ‘’Biotoneaddict’’ prend tout son sens ».

Biotone confinement

 

 

Activité soutenue chez Rayovac

Les équipes, habituées au télétravail en temps normal, ont adopté ce mode de fonctionnement dès le début de la crise sanitaire. Les personnels Sales et Support sont donc en activité sous cette forme (leurs coordonnées sont inchangées, leurs numéros de téléphones sont renvoyés vers leurs portables). La production se poursuit dans l’usine implantée au Royaume Uni. « Nous n’observons pas à ce jour de baisse de l’activité, indique Orianne Collette, responsable grands comptes Europe du Sud. Nous recevons des commandes, des demandes de changements d’adresse de livraison pour les audioprothésistes qui ont fermé leur centre mais s’organisent pour livrer les piles à partir de leur domicile, pour ceux qui ont un site d’e-commerce ou sont en train de le mettre en place. Nous sommes à l’écoute de nos clients dans tous les cas de figure. »

Rayovac logo