May 29, 2020

Le Synam et le Synea ont dressé un bilan chiffré des actions entreprises par leurs membres durant le confinement. Ces deux organisations représentent en tout 3300 centres d’audition.

Le dispositif mis en œuvre par le Syndicat national de l’audition mutualiste (Synam) et le Syndicat national des entreprises de l’audition (Synea) avait pour but de permettre l’orientation et la prise en charge des cas urgents et prioritaires durant le confinement. Il a permis, au total, de traiter 153 000 contacts par téléphone et mail. 25 000 interventions physiques ont été réalisées, notamment dans le but d’« atténuer, pour certains patients la situation d’isolement et de dépendance liée au confinement », précisent le Synea et le Synam. Plusieurs milliers de dépannages ont également été réalisés à distance. Le premier motif de prise de contact, les piles, a été traité par une multiplicité de canaux : vente en ligne, mise à disposition de stocks en officine… « Toutes ces actions ont été rendues possibles par une mobilisation forte de la profession », soulignent les deux organisations professionnelles.