September 29, 2020

Lancée en France le 15 juin à l’occasion d’une conférence digitale, la nouvelle plateforme Livio Edge AI se décline notamment en intras rechargeables et connectés.

 

Comme Livio AI, lancé il y a un an, Livio Edge AI utilise l’intelligence artificielle pour offrir à ses utilisateurs les ajustements les plus pertinents possibles, en temps réel et dans les environnements les plus bruyants. Ses performances sont maximisées par le nouvel algorithme de traitement du signal Hearing Reality Pro. Le mode Edge permet de s’affranchir de l’utilisation d’une télécommande ou d’un smartphone pour ajuster l’amplification. « Un seul et même réglage, aussi affiné soit il, ne peut pas être optimal dans tous les environnements, a rappelé Christophe Micheyl, directeur européen de la recherche chez Starkey. Pour un même environnement acoustique, on peut avoir des intentions d’écoute totalement différentes. Dans un café, on peut vouloir discuter avec un ami ou se plonger dans la lecture. L’utilisateur va chercher une performance de compréhension dans le premier cas et davantage de confort dans le second cas. Mais l’aide auditive ne peut pas deviner les intentions d’écoute et, jusqu’ici, l’utilisateur ne pouvait pas modifier facilement et rapidement ses réglages selon ses intentions du moment ». Les audioprothésistes programmaient donc les appareils sur un compromis équilibrant performance et confort. Edge AI permet de dépasser cette limite en changeant temporairement de réglage : un double tapotement sur les aides auditives lance un scan de l’environnement sonore et optimise instantanément la réduction de bruit selon les besoins. L’utilisateur choisit de garder ce nouveau réglage ou de revenir au réglage par défaut.

 

Livio Edge AI se distingue également par la compréhension du langage naturel et l’activation par commande vocale. Grâce à l’assistant personnel Thrive, l’utilisateur peut « parler » à ses aides auditives pour changer de programme, monter ou baisser le volume, lui demander de lui rappeler de prendre ses médicaments, etc. Les commandes sont ici enregistrées par l’aide auditive avant d’être envoyée au smartphone : il s’agit donc d’une fonctionnalité mains libres. « Livio Edge AI rend l’interaction entre l’utilisateur et les aides auditives plus facile, plus rapide et plus naturelle, et augmente donc la satisfaction », assure Christophe Micheyl.

 

Des intra-auriculaires délibérément visibles

La nouvelle plateforme est, entre autres, intégrée dans les premiers intras rechargeables et connectés au monde. « Il s’agit d’une nouvelle approche de l’aide auditive, visible, design et multifonctions », explique Guillaume Allermoz, directeur de l’université Starkey. Cette version qui utilise la connectivité 2,4 GHz promet 23 heures d’autonomie dont 4 heures de streaming, avec une charge complète obtenue en 3,5 heures (une charge de 15 minutes donne 2 heures d’autonomie). Elle est, comme les autres produits de Livio AI, adossée à l’appli Thrive, qui offre notamment la traduction en 27 langues, la transcription écrite ainsi qu’un monitoring de l’activité physique et cérébrale de l’utilisateur (avec, entre autres, un détecteur de chute). Ces intras sont proposés en plusieurs gammes de puissances, de 40 dB à 70 dB. « Ce nouveau produit s’adresse à ceux qui portent déjà des aides auditives et veulent l’assumer davantage, les patients connectés mais aussi les plus dépendants, grâce à son insertion facile et l’appli Thrive Care ». Cette dernière s’adresse aux aidants des personnes âgées qui souhaitent rester chez elle (soit 90 % d’entre elles, qui sont dans 9 cas sur 10 aidées par un membre de leur famille), en leur permettant d’obtenir des informations sur l’activité physique, le temps d’utilisation des aides auditives ou l’engagement social du senior.  

 

Les aides auditives Livio Edge AI sont dès maintenant disponibles en haut-de-gamme Livio Edge AI 2400 dans tous les modèles  : RIC 312, mRIC 312, BTE 13, RIC R et intra-auriculaires rechargeables. La gamme Livio AI déjà disponible en Livio AI 2400 s’enrichit de 2 nouveaux segments 2000 et 1600 pour tous les modèles standards, pour offrir les nouvelles fonctionnalités de l’intelligence artificielle à encore plus d’utilisateurs. « Quel que soit le produit Starkey en classe II, il bénéficie de l’intelligence artificielle et des capteurs embarqués », s’est réjoui Fabrice Vigneron, directeur général adjoint de Starkey France, appelé à terme à prendre la direction générale de l’entreprise après le départ à la retraite de Thierry Daudignon.

 

lancement livio edge AI Starkey

Livio Edge AI a fait l’objet d’un lancement 2.0, le 15 juin, depuis le site de Starkey France à Créteil. De gauche à droite : Fabrice Vigneron (directeur général adjoint), Christophe Micheyl (directeur européen de la recherche), Guillaume Allermoz (directeur de l’université Starkey) et Thierry Daudignon (directeur général).